1. Page d'accueil
  2. Georges, le spécialiste des variétés

Georges, le spécialiste des variétés

A 42 ans, Georges a décidé de rejoindre les producteurs de Ratte du Touquet car il aime cultiver des légumes de niche. Dans son exploitation du Pas-de-Calais, il plante pas moins de 16 variétés différentes de pommes de terre, dont plusieurs rares et anciennes. Naturellement curieux, il préfère cultiver de petites surfaces à valeur ajoutée « pour faire moins mais mieux ». C’est à la fois une manière de limiter les risques (on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise année pour telle ou telle autre variété), et la conséquence d’un goût pour la diversité et les défis.

En plus des pommes de terre, son exploitation héberge de nombreux légumes (poids, haricots, oignons, épinards, betteraves rouges…. « Ce sont des cultures qui ont des contraintes plus grandes que les céréales, elles demandent plus d’entretien, des moyens techniques et humains plus importants. Mais elles poussent à se remettre en cause, et à l’arrivée, ce sont des produits valorisants, plus fins, dont on retire de la fierté ».

Son exploitation inclut plusieurs plants d’eau qu’il entretien régulièrement. « Ils ont plusieurs avantages : ça permet d’une part de récupérer et de collecter l ‘eau de pluie pendant l’hiver, et donc de moins utiliser l’eau des nappes phréatiques. Et d’autres part, on peut arroser les pommes de terre avec de l’eau à température ambiante et éviter de créer du stress hydrique. Il met également en place d’autres initiatives pour préserver l’environnement : entretien de bandes enherbées, plantation de haies et d’arbres, installations d’agrainoirs, plantation de jachères apicoles en lien avec le Réseau Biodiversité pour les Abeilles.

« Je me retrouve tout à fait dans la Charte Qualité mise en place par les producteurs : c’est du bon sens agricole, ce que tout le monde devrait faire. Elle permet de créer un lien personnalisé entre producteurs et consommateurs.  » Georges aime la diversité de son travail : les moments de solitude face à la nature et les moments de partage. Il est tout le temps en contact avec son environnement : les habitants du village et les agriculteurs retraités qui passent dans l’exploitation, les groupes scolaires qui viennent visiter.

« La Ratte, c’est mieux que du champagne premier cru ! »

« Je trouve important de développer des variétés anciennes, qui ont du goût, comme la Ratte du Touquet. Ça montre un véritable souci du client. la Ratte est une variété intéressante à cultiver parce qu’on relève chaque fois un défi technique. C’est une vrai fierté. J’en mangeais enfant en famille. Pour moi elle est synonyme de fête. »

Les producteurs renouvellent chaque année leur engagement dans la Charte Qualité. Découvrez celui de Georges.